Je ne veux pas de PIES, pas de PIGEONS, pas de PERRUCHES et pas d'ETOURNEAUX

Pourquoi ?

Bien évidemment nous n’avons rien contre ces gros volatiles mais leur caractère bien trempé et leur nombre empêche parfois les oiseaux plus petits d’accéder à la nourriture proposée… de plus…

  • Ils souillent les salons de jardins, terrasses, voitures...
  • Ils sont agressifs et chassent parfois les espèces plus petites,
  • Ils sont voraces et parfois nombreux et vident une mangeoire rapidement,
  • Ils détruisent les nids des petits oiseaux pour se nourrir de leurs œufs (pour les étourneaux, pies, geais...)

Les bons réflexes à adopter :

  • Suspendez votre mangeoire : les gros oiseaux ont besoin de se nourrir au sol ! Ils ne vont pas dans les mangeoires : ils n'ont pas d'appui, pas d'équilibre et pas de place pour se poser.
  • Attachez solidement votre mangeoire : on a vu des pies secouer les mangeoires pour les faire tomber.

  • Utilisez des mangeoires pour cacahuètes décortiquées ou blocs de graisse : pas de pose possible pour les grosses pattes !
  • Pour une mangeoire pour graines classique, elle doit avoir des petits perchoirs ou des rebords étroits, pour ne donner aucun recul aux gros oiseaux qui ont besoin d'équilibre.
  • Evitez les mangeoires "plateforme" posées au sol.

Aux grands maux les grands remèdes :

Si les « bons réflexes » ne suffisent pas, protégez vos oiseaux avec une grille anti-étourneaux : les petits passereaux peuvent ainsi manger tranquillement protégés par une grille à travers laquelle la pie, l'étourneau ou la perruche verte ne passent pas.

Ne vous inquiétez pas, les petits passereaux de votre jardin vont vite comprendre l’intérêt de ce procédé. Après quelques hésitations, ils passeront facilement à travers les barreaux pour se nourrir.

Bien sûr, libre à vous de proposer ailleurs dans votre jardin

des aliments qu’apprécieront les gros invités à plumes !

POUR LES CAS « VRAIMENT » EXTREMES ET EN DERNIER RECOURS

  • Si les pies vous mènent la vie dure, il existe des pièges qui vous permettront d’attraper le couple (ils sont fidèles, ne les séparons pas). Il vous suffira ensuite de les libérer loin, bien loin de chez vous pour retrouver la paix dans votre jardin.
  • Il existe aussi des répulsifs sonores qui émettent de hautes fréquences modulées et qui semblent ne repousser que les pigeons !! Affaire à suivre !