Comment éviter que mon chat attaque les oiseaux du jardin que je nourris ?

 

Selon la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO), un chat domestique en liberté tue entre 5 et 10 oiseaux par an. Les 13 millions de chats domestiques Français provoqueraient ainsi la mort de 75 millions de rouges-gorges, mésanges ou autres passereaux par an dans notre pays. "Le chat est un facteur de raréfaction sur lequel on peut assez facilement agir. Ce n’est en aucun cas le premier responsable", explique Kim Dallet, chargée de la communication de l’association de défense des oiseaux.  

Même bien nourri votre chat reste un prédateur, donc n’essayez pas de le nourrir davantage pensant qu’il n’aura ainsi plus faim… Il deviendrait juste gros ! Car ce n’est pas la faim qui le pousse à chasser c’est son instinct.

Solution efficace mais un peu contraignante : Lui éviter de sortir à l’aube ou après la pluie au printemps… et plus généralement aux beaux jours lorsque les oiseaux sont souvent de sortie pour nourrir leurs petits.

Solution plus facile : Jouer souvent avec lui, cela le défoule et réduit ses instincts de prédation sur votre jouet, votre doigt de pied, vos mains mais moins sur les oisillons !

 

Voici quelques pistes pour éviter le plus possible que vos hôtes deviennent leurs proies.

  • Les chats adorent se mettre en position de guet et d'affût. Plus le tour de la mangeoire sera vide, plus le chat aura des difficultés à se cacher.
  • Placez les mangeoires loin du sol et loin des surfaces d'où un chat pourrait sauter.
  • Placez des plantes épineuses (comme le houx) ou une surface inconfortable autour de la base de la station d'alimentation pour empêcher les chats de s'asseoir en dessous ou placez votre mangeoire au sein d’un buisson inconfortable pour le chat. Attention, il faut vraiment que ce soit inconfortable pour le chat, sinon, il s'y glissera pour mieux attraper ses proies.
  • Placez une boîte ou un cône retourné sous la mangeoire plateau pour empêcher les chats de grimper sur le poteau.
  • Suspendez vos mangeoires loin du tronc de l’arbre
  • Placez les nichoirs là où les chats ne peuvent pas les atteindre
  • Placez votre abreuvoir en hauteur

Mais aussi :

  • Mettez une clochette autour du coup de votre chat pendant la période de nidification jusqu’à l’envol définitif des juvéniles (jeunes oiseaux). Une clochette peut réduire d’un tiers la prédation de chats et donc sauver la vie de nombreux oiseaux (et de rongeurs !) une polémique existe sur le sujet, comme quoi la clochette gênerait le chat... observer le comportement de votre chat afin de voir si cela le dérange au quotidien...certains chats y sont plus sensibles que d'autres... il faut savoir ce qu’on veut !
  •  Nous vous laissons découvrir une SOLUTION assez efficace, mise au point par les américains, utilisée aussi en Suisse et au Canada : si votre chat n’a pas peur du ridicule, ni vous d’ailleurs ! Il s’agit d’une collerette à passer dans le collier de mistigri. Silencieuse, absolument pas gênante pour ses mouvements, votre chat l’oubliera très vite mais pas les oiseaux, qui, sensibles aux couleurs, repèreront sans mal la collerette multicolore en mouvement ou à l’arrêt !

Le prédateur de votre jardin perdra un peu de sa noblesse, mais les oiseaux gagneront en survivants !