Créer un bac à boue pour aider les hirondelles et les sittelles torchepots

 

Le sort des hirondelles vous émeut, la cause des Sittelles Torchepot vous touche, devenez un facilitateur de leur vie en installant un bac à boue dans votre jardin !

 

La boue (terre +eau) est la matière première indispensable à la fabrication des nids des hirondelles qui sont des assemblages de 2000 à 2600 petites boulettes de boue agglomérées. De même La Sittelle Torchepot en utilise aussi pour rétrécir l’entrée de son nid afin d’éviter toute intrusion de prédateur.

Au moment de préparer leurs nids, les hirondelles vont chercher la boue dans les flaques d’eau, au bord des étangs ou des cours d’eau. En ville, c’est dans les parcs qu’elles trouvent leur matière première après de grosses averses ou près d’un point d’arrosage automatique.

Mais cette boue, que les oiseaux trouvaient si facilement il y a une trentaine d’années, devient de plus en plus difficile à dénicher car, les routes sont en asphalte jusqu’au parking des fermes, des parcs, jusqu’aux ruelles de certains villages. Les hirondelles doivent donc parcourir des distances de plus en plus grandes à la recherche de cette matière indispensable pour la construction de leur nid.

Dépense d’énergie incroyable, prise de risque face aux prédateurs, printemps secs. Il devient de plus en plus difficile pour les oiseaux de trouver cette chose aussi simple qu’est la boue.

Conséquence à ce problème de boue manquante. Les nids faits seront de moins bonne qualité et ceux réparés, le seront insuffisamment. Le risque pour les futurs oisillons c’est la chute et la mort.

Plus grave encore, les hirondelles ne trouvant pas cette matière première peuvent tout simplement abandonner le lieu de nidification.

 

Quelle aide pouvons-nous leur apporter ?

Vous avez suffisamment de place dans votre jardin, c’est le moment de se faire plaisir créant une mare. Et là, ce ne seront pas les hirondelles qui applaudiront, c’est toute la biodiversité qui vous acclamera !

Vous pouvez aussi veiller à ce que les trous d’eau dans lesquels les hirondelles viennent déjà s’approvisionner sont toujours bien remplis. Quitte à y verser de l’eau régulièrement afin que cet accès à de l’eau leur soit toujours profitable.

Vous avez un peu moins de place, vous avez néanmoins un petit jardin, une cour ou vous voulez mettre à profit la cour de l’école ? Sautez sur l’occasion pour créer un bac à boue. Il vous suffit juste de trouver un récipient comme des vieux plateaux moches, les récupérateurs d’eau des jardinières, des anciens couvercles de poubelles... Si vous êtes bricoleur, utiliser une bâche et entourez la de tasseaux de bois pour en faire une sorte de petite zone humide comme une flaque d’eau.

Placez au fond du bac, (que vous pouvez pencher légèrement) de la terre argileuse ou un mélange de sable et d’argile. Il suffit de veiller maintenant à ce que cette matière soit toujours humide, d’une texture comme la pâte à modeler en versant de l’eau régulièrement sans pour autant que le mélange ne devienne trop liquide.

Vous pouvez placer cette réserve de boue au sol, dans un endroit dégagé pour que les oiseaux ne soient pas surpris par les prédateurs.

Si vous voulez devenir LE meilleur ami des hirondelles, mettez à proximité de la paille ou du foin qu’elles emmèneront pour consolider le nid.

Voyez plutôt ce qu’ont fait nos amis belges : initiative belge pour les hirondelles + film si vous souhaitez une preuve à l’appui !!

Particuliers, directeur d’école, collectivité… pourquoi ne pas aider les hirondelles et les sittelles torchepot à venir s’installer chez vous ?

Rappelez-vous :  L’hirondelle est une grande consommatrice de mouches, moucherons, moustiques, pucerons, taons mais également de coléoptères, papillons…

       

 

Source : https://www.ornithomedia.com/pratique/conseils/fournir-de-la-boue-aux-hirondelles-pour-les-aider-a-construire-ou-a-reparer-leur-nid/