Il y a des coccinelles dans mon nichoir à oiseaux/ ma maison … Que faire ?

 

Il arrive souvent qu’au début de l’hiver, on découvre des coccinelles dans des recoins de la maison ou d’autres lieux abrités du froid.

C’est en effet pour se mettre en diapause, sorte d’hibernation que les coccinelles cherchent dès le mois d’octobre un endroit confortable pour n’en ressortir qu’au printemps.

Si vous trouvez une coccinelle, ne la tuez pas, mettez la dans l’angle d’un carton, dans votre garage ou dans votre cave, assez proche d’une sortie. Une fois sa diapause terminée, elle réintégrera le jardin.

Si vous êtes tombé sur un gros regroupement de coccinelles plutôt orangées, ce sont des coccinelles asiatiques, de redoutables tueuses de pucerons comme les rouges mais en plus gourmandes. (voir article sur ‘y a-t-il des bonnes et de mauvaises coccinelles)

Elles ne sont absolument pas nocives pour les hommes mais si vous voulez les retirer de l’endroit où elles hibernent, choisissez l’aspirateur (mais pas au max !!) (L'astuce consiste à utiliser un collant, comme filtre, après l'avoir introduit dans le tube de l'aspirateur.)

Vous pourrez ensuite les reprendre pour les mettre dans un endroit à l’abri du froid ou s’il ne fait pas encore froid aller les déposer à quelques kilomètres de votre jardin pour laisser une chance aux coccinelles rouges à 7 points.

Si vous êtes envahis de façon disproportionnée, mettez le contenu de votre sac d’aspirateur au congélateur pendant 24h. Les coccinelles asiatiques mourront de froid et pourront ensuite alimenter votre compost et laisseront une chance aux coccinelles autochtones.

 

Ces petites bêtes à bon Dieu (les rouges à 7 points) ou lady bird comme on les appelle outre-manche, sont d’efficaces et précieuses auxiliaires du jardin. Le meilleur moyen de protéger ces aides jardiniers c’est de leur proposer des hôtels à insectes où, comme les chrysopes, elles pourront passer l’hiver à l’abri sans que cet abri soit votre maison ! Ça tombe bien nous avons ce qu’il vous faut ! Hôtel à chrysopes et coccinelles

 

Le saviez-vous : Lorsqu’elle est attaquée, la coccinelle émet de petites gouttes d’un liquide jaune au goût peu agréable. Ainsi, les oiseaux associent sa couleur vive à un mauvais goût, ce qui permet à ce coléoptère de ne pas être pourchassé.